Les stabilisateurs de tension

C’est probablement le premier équipement auquel vous devez absolument recourir si vous utilisez un système de sonorisation direct. En plus de protéger votre matériel contre les surtensions, les stabilisateurs de tension fournissent une alimentation spécifique pour chaque unité électronique sensible. Pour cela, ils filtrent le bruit qui pourrait ruiner le signal sonore voire endommager votre équipement. Les stabilisateurs sont souvent pourvus d’une unité d’isolation de sortie pour éviter la diaphonie entre les dispositifs connectés à plusieurs sorties.

La protection contre les surtensions

C’est le minimum que vous devez faire en matière de protection d’alimentation. Les pics de tension (surtensions transitoires) peuvent être extrêmement dangereux pour les composants électroniques sensibles. Il faut savoir que la plupart des surtensions se produisent lorsqu’un équipement qui nécessite une alimentation trop élevée est allumé. Cette sollicitation soudaine de tension provoque une augmentation de la tension de service, ce qui occasionne une surtension sur l’ensemble du circuit. Entre les amplis de puissance, les contrôleurs de monitoring, les surfaces de contrôle, les convertisseurs numériques et les autres matériels analogiques, les réglages du son sont régulièrement sujets aux surtensions.

Certes, de nombreux racks d’alimentation sont dotés d’une protection contre les surtensions, mais ces dispositifs présentent deux inconvénients non négligeables :

  • le délai de réponse (latence) qui laisse quand même passer des niveaux de tension dangereux pendant quelques millionièmes de secondes ;
  • même lorsqu’ils protègent contre les surtensions, ces matériels peuvent eux-mêmes voir leur varistance à oxyde métallique (résistance variable ou MOV) endommagée, ce qui les rend inutilisables.

En revanche, les systèmes professionnels de suppression des surtensions transitoires absorbent et dissipent en toute sécurité les pics de tension avant de s’arrêter totalement (à l’aide d’une protection par disjoncteur), plutôt que de se sacrifier en supportant les hausses persistantes de tension.

Bien choisir une alimentation professionnelle

Très souvent négligée dans l’équipement audio domestique, l’alimentation est, en revanche, au cœur des priorités en matière de sonorisation professionnel. Le choix d’un bloc d’alimentation constitue donc un investissement crucial, car il influera considérablement sur la qualité du signal sonore et la durabilité du matériel audio. Mais comment choisir une alimentation ? Avant tout, il faudra que vous fassiez le tour de chacune de vos unités audio, étant donné que vous utilisez différents types de matériels qui n’ont pas forcément la même consommation électrique maximale. Cette étape vous permettra ensuite de calibrer l’ampérage nécessaire pour le courant d’entrée et de sortie. Une fois ceci fait, prêtez alors attention à l’ampérage, à la connectique disponible en sortie de l’alimentation, ainsi que la présence ou non d’un voltmètre intégré (ou ampèremètre) pour afficher la tension en entrée et en sortie.