Choisir un système de sonorisation n’est pas une mince affaire. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne suffit pas de choisir l’équipement le plus puissant. D’autres critères doivent également être pris en compte. La marque, le type d’enceinte, le budget à prévoir, l’utilisation… voilà autant de points auxquels on doit porter attention. Dans ce guide, nous allons essayer de vous aiguiller autant que possible à trouver la sonorisation professionnelle qu’il vous faut. Mais dès le départ, nous tenons à vous prévenir qu’il ne s’agit pas d’un guide exhaustif. Il se limite à vous fournir les points essentiels à considérer pour trouver les produits les mieux adaptés à vos besoins, à votre projet et aussi à votre budget.

Sono traditionnelle et système amplifié

Avant de choisir telle ou telle sonorisation, vous serez avant tout amené à vous poser la question primordiale : une sonorisation traditionnelle ou un système simplifié ? Les deux n’affichent pas vraiment de différence au niveau de la puissance ni de la performance. Ils se distinguent plutôt au niveau de la praticité. Pour un modèle traditionnel, tous les éléments s’achètent séparément. Ampli, enceintes passives, câbles, pieds, table de mixage… vous les achetez distinctement un à un, ce qui n’est pas très pratique bien sûr.

Il en va autrement avec un système amplifié. Plus moderne et plus pratique, ce type de sonorisation est proposé tout-en-un. Il se compose généralement d’un caisson subwoofer amplifié, couplé avec des enceintes satellites, une table de mixage et du câblage. Bref, vous n’aurez plus à faire grand-chose pour l’installation et la mise en marche. Le système amplifié est prêt à l’emploi.

Quelle sonorisation choisir pour les animations ?

Si on devait faire le choix entre les deux cités précédemment, notre préférence va évidemment vers le système amplifié. C’est en effet le mieux adapté, surtout s’il s’agit d’animations musicales. En plus de sa praticité, cette sonorisation offre aussi l’avantage d’être facile à mettre en œuvre et à manipuler. Le son est également mieux maîtrisé, sans oublier le gain de place qu’il offre ainsi que la facilité de transport. Bref, ce type de sonorisation professionnelle convient parfaitement pour tous types d’animations, qu’elles soient en salle ou en extérieur. Si vous êtes DJ itinérant ou un animateur nomade, c’est le meilleur choix en termes de sonorisation.

La puissance adaptée pour une sonorisation professionnelle

Tel que nous l’avons dit en introduction, la puissance ne fait pas tout en matière de sonorisation. Néanmoins, c’est le critère le plus important dans le choix d’un équipement de ce genre, surtout s’il se destine à un usage professionnel. Pour évaluer la puissance d’une sonorisation, il faudra notamment se remettre à l’indicateur Watt RMS (Root Mean Square). Il  se rapporte à la puissance réelle de la sono et est exprimé en chiffre (500, 800, 1000, etc.).

Pour connaître la puissance adaptée pour votre sonorisation professionnelle, plusieurs critères sont à considérer. Le nombre de personnes se trouvant dans le public vient évidemment en premier. Mais il ne faut pas non plus négliger le lieu d’utilisation de la sonorisation. La puissance nécessaire pour une utilisation en intérieur n’est pas forcément la même que pour une utilisation en extérieur. Pour une animation en salle, une puissance de 5 à 6 W RMS par personne peut suffire. En revanche, si vous prévoyez de faire une animation en extérieur, il faudra compter une puissance de 7 à 10 W RMS par personne.

Par ailleurs, le choix de la puissance doit aussi dépendre du type d’animation que l’on souhaite sonoriser. S’agit-il d’un anniversaire, d’un mariage ou d’une simple réception ?Les deux premiers peuvent exiger des sonorisations plus puissantes. Pour la réception, c’est généralement la voix qu’il faudra le plus sonoriser. Des sonos portables peuvent ainsi très bien faire l’affaire. Sinon, il ne faut pas non plus oublier de considérer la tranche d’âge du public. Si vous allez animer un public jeune, il faudra privilégier la puissance et les basses. C’est l’opposé pour un public plus âgé.

Enfin, le style musical constitue également un critère essentiel à prendre en compte lors du choix d’une sonorisation professionnelle. Pour des styles moins hardcore comme le jazz ou les acoustiques, de faibles basses suffiront amplement. Par contre, si vous prévoyez de jouer du rap, du rock ou de l’électro, privilégiez les sonorisations avec plus de puissance et des basses profondes.

Quel niveau de rendement est acceptable ?

La puissance est un élément essentiel pour une sonorisation. Mais il ne suffit pas à évaluer à lui seul la qualité du matériel. Il faut également évaluer le rendement. On parle plus précisément ici du rendement des haut-parleurs, lequel est exprimé en dB/Watts à 1 m. Comme l’indicateur le laisse à deviner, il se rapporte ici au nombre de décibels générés par un haut-parleur pour un watt efficace appliqué à ses bornes. L’évaluation est simple. Vous devez vous servir d’un micro que vous devez placer à un mètre du haut-parleur. Cela vous permettra notamment de mesurer la pression acoustique et donc la qualité de son que peut produire votre enceinte.

Qu’en est-il de l’interface de mixage ?

Pour une sonorisation, vous avez le choix entre différentes interfaces de mixage. Selon vos besoins, vous pouvez vous limiter au strict minimum. Si vous débutez en la matière, vous pouvez par exemple vous contenter d’une interface avec un simple potentiomètre de volume ainsi qu’un réglage des basses, médium et aigus. En revanche, avec certaines sonorisations, vous avez droit à une mini-table de mixage. Elle vous fournit à peu près tout ce qu’il vous faut pour bien maîtriser et optimiser le son. Généralement, ces modèles s’accompagnent d’un equalizer et d’un bouton volume pour chaque source et chaque sortie. Pour certains modèles, des effets DSP intégrés sont aussi proposés.

Par ailleurs, si vous êtes un professionnel et que vous désirez produire un son de pro, il vous faut immanquablement une console de mixage externe. Elle vous permet d’avoir le contrôle total de votre sonorisation professionnelle, grâce notamment à une gestion complète et précise des sources diverses. Le signal est plus soutenu et on obtient une qualité et une puissance de son plus élevées    , sans oublier la possibilité d’appliquer des effets et réglages de tout genre.

L’ergonomie de la sonorisation

Bien qu’elle soit souvent négligée, l’ergonomie de votre système de sonorisation constitue pourtant un élément primordial dans son choix. Elle dépend généralement de l’utilisation que vous faites du système amplifié. Si vous souhaitez tout simplement le dédier à une utilisation dans une salle fixe, alors mieux vaut privilégier la puissance et le rendement, et mettre l’ergonomie en secondaire. En revanche, si vous vous déplacez fréquemment pour animer des soirées et événements dans divers endroits, la sonorisation doit être très bien ergonomique. Vous devez vous assurer qu’elle soit facile à transporter et à installer. Bien évidemment, un système amplifié est plus adapté dans ce cas-ci qu’une sono traditionnelle. Il est compact et léger, tout en restant puissant et performant. Il vous sera ainsi facile de le transporter partout où vous allez. Le stockage est plus facile et la mise en route se fait plus rapidement. Bref, il est nettement plus pratique et convient parfaitement aux professionnels.

Vers quelle marque se tourner ?

Les fabricants de sonorisation sont très nombreux de nos jours. Pour les non-initiés, il sera difficile de faire le choix avec la profusion des marques disponibles sur le marché. En général, vous pouvez choisir l’enseigne que vous voulez en vous basant sur les critères de choix énoncés dans les paragraphes plus haut. Cependant, si vous désirez évoluer dans l’univers de l’animation musicale, certaines marques se démarquent. Pour un matériel de qualité avec un amplificateur puissant, mieux vaut faire confiance à des enseignes de renom telles que Ibiza Sound, Audiophony, Pioneer, Behringer, Bose ou encore Shure. Avec des sonorisations de ces marques, vous pouvez être sûr de profiter d’un son professionnel pour animer vos événements et soirées divers.

Quid du budget ?

Evaluer le budget pour l’achat ou la location d’une sonorisation professionnelle n’est pas simple. Le prix est extrêmement varié pour ce type de matériel et il en va de même pour les puissances proposées par les fabricants divers. Si vous optez pour un système amplifié, l’évaluation du budget est assez simple puisque ce type de sonorisation est généralement proposé en un combo tout-en-un, avec un prix pour l’ensemble. Ici, le prix est fonction de plusieurs critères à savoir la puissance, le rendement, l’ergonomie, l’interface de mixage et également la marque. Il ne faut pas hésiter à comparer les prix pour dénicher le meilleur produit.

En revanche, si vous optez pour une sonorisation traditionnelle, l’évaluation est plus complexe. Vous serez amené à acheter un à un les composants qui formeront votre système de sonorisation. Bien évidemment, le prix n’est pas le même pour tous les éléments. Certains sont plus chers que d’autres. Mais quel que soit le modèle que vous désirez vous procurer, il faut essayer de garder un certain équilibre entre ces divers éléments. Si vous prévoyez d’investir 2000 euros pour la sono, vous n’allez pas allouer 1500 euros pour les seules enceintes. Pensez également aux amplificateurs, platine, réseau, câblage. Il faut que tout appartienne au même segment de qualité.