Un microphone unidirectionnel

Les micros canons utilisent des capteurs unidirectionnels pour offrir un faisceau très concentré sur la source sonore. En tant que tels, ils permettent donc de capter la totalité d’une source sonore placée directement devant eux, mais offrent, en revanche, une bien moindre qualité sonore, lorsque la source sonore est déplacée sur les côtés ou à l’arrière. En ce qui concerne l’appellation de ce type de micro, notons qu’elle fait référence à la forme et à l’utilisation du canon, lequel aussi doit être pointé directement sur sa cible pour faire mouche.

Pour expliquer la directivité d’un micro canon, on utilise principalement les diagrammes de réponse polaire. Ces derniers indiquent le gain du microphone pour toutes ses directions par rapport à la source sonore. Le point de référence est à 0° : c’est le cas d’un micro canon dirigé directement devant la source sonore. Il est donc sûr que vous capterez le gain le plus élevé à ce point 0°. En revanche, lorsque le microphone tourne sur le côté, c’est-à-dire loin de la source sonore, le gain capté commence à diminuer, et le son perd en qualité. Pour un point de référence à 180°, le microphone est complètement tourné vers l’extérieur de la source sonore, pointant donc dans la direction opposée. A cette position, le gain du microphone est à son niveau le plus faible.

Les avantages d’un micro canon

La particularité d’un microphone canon est qu’il se focalise directement sur la source sonore, ce qui permet de capter le son à fort volume. De plus, le capteur permet de minimiser le gain des autres sources sonores présentes dans l’environnement (bruits ambiants). C’est bien là le principal avantage des micros canons : ceux-ci ne peuvent capter que la source sonore ciblée, tout en ignorant toute autre source indésirable qui s’immisce dans l’environnement. De ce fait, les micros canons sont particulièrement recommandés dans les contextes d’utilisation où seule la source sonore devant l’appareil doit être enregistrée. Enfin, un micro canon est également idéal dans le cas où le preneur de son ne peut pas se rapprocher de la source sonore. Dans ce cas, le son est directement amené jusqu’au micro via un tunnel invisible, ce qui le protège de tous les bruits indésirables.

Dans quelles situations utiliser un micro canon ?

Le microphone canon est couramment sollicité aussi bien dans des prises de vues animées que dans les prises de son ou la sonorisation. Conférences, discours, reportages, documentaires, événements sportifs… Autant de contextes qui se prêtent bien à l’utilisation d’un micro canon. Dans de tels scénarios, le preneur de son se concentrera uniquement sur sa cible, ce qui lui permettra de minimiser le gain des bruits ambiants.