Qu’est-ce que la directivité d’un micro?

La directivité d’un microphone définit la zone dans laquelle il est capable de capter le son. Cette caractéristique est particulièrement importante, puisqu’en fonction du type de directivité utilisé, on sera capable de couvrir une zone plus ou moins importante ou d’atténuer les sons provenant d’une zone qui ne nous intéresse pas.

Le micro cardio ou micro cardioïde

Le micro cardio est un micro unidirectionnel, c’est-à-dire qu’il captera principalement les sons provenant de l’avant, en atténuant les sons des côtés et sans capter les sons à l’arrière du micro. Sa directivité prend en fait la forme d’un coeur qui entoure le microphone, avec une sensibilité accrue vers l’avant et atténuation progressive sur les côtés, -3Db à 65° et -6Db à 90°, sans aucune sensibilité vers l’arrière.

Quand utiliser un micro cardioïde

Le microphone cardio, qu’on appelle aussi micro universel est sans aucun doute le micro le plus connu, mais aussi le plus abordable en termes de budget. C’est le micro le plus adapté pour une prise de son de proximité, de voix ou d’instruments. Il a la particularité de produire un effet de proximité, une caractéristique qui renforce les basses fréquences du spectre sonore quand le micro est placé très près de la source sonore. Il permettra ainsi d’obtenir une voix plus grave, ce qui pourra être intéressant dans certains registres musicaux. Par contre, pour éviter une accentuation exagérée des plosives, des consonnes occlusives (p et b), il faudra placer un écran anti-pops entre le micro et le chanteur ou bien une mousse directement sur la capsule. Évidemment, comme cet effet n’est pas toujours recherché, certains micros sont équipés d’un atténuateur coupe-bas afin d’atténuer de façon importante l’effet de proximité.

Toutefois ces caractéristiques, peuvent aussi présenter certains inconvénients ou avantages. L’atténuation des sons sur les côtés rend l’utilisation de ce type de micro difficile pour certaines conditions. Par contre, pour le reportage, il permettra d’atténuer l’ambiance sonore autour du micro et privilégier la source dans l’axe. Mais dans le domaine de la fiction, Il peut aussi provoquer un détimbrage s’il n’est placé correctement, dans une direction optimale par rapport à la source.

C’est donc le micro idéal pour une utilisation dans un environnement contrôlé comme en studio, sur un plateau de télévision ou de cinéma. Dans ce cadre, il permettra d’isoler la source principale des sons ambiants tout en limitant l’impact de la réverbération.